Bien que sa voix soit très « italienne » (focalisée, mordante et pleine de couleurs), Julien Behr a commencé par bâtir sa réputation internationale avec un rôle „allemand“: Tamino (La flûte enchantée), qu’il a déjà abordé dans six différentes productions dont celle, récente, de l’Opéra Bastille.

Voici désormais Julien de retour à l’Opéra du Rhin pour porter à son répertoire un nouveau rôle de langue allemande, celui de Narraboth, le capitaine amoureux malheureux de Salomé. Première à Strasbourg le 10 mars 2017.